4 ans et demi

Être né un 26 décembre pour un petit garçon, cela a assez peu d’avantage :

  • Nombreux sont ceux qui font un cadeau à Noël valant pour l’anniversaire ;
  • La probabilité de fêter son anniversaire le jour même avec ses copains est très faible ;
  • On est toujours le plus jeune de sa classe.

Je peux avoir une influence sur les deux premiers points : répartir la masse de cadeaux entre le 25 et le 26 décembre et faire un repas digne de ce nom même après le repas de Noël pour qu’il sente l’importance de ce jour à nos yeux, lui organiser une fête début janvier après la reprise de l’école. En revanche, il est le plus jeune de sa classe et je n’y peux rien.

Le moustizèbre était jusqu’à hier très frustré de voir ses copains fêtés leur 5 ans alors que lui n’avait même pas 4 ans et demi. Cela fait presque un mois qu’il compte les dodos avant le 26 juin. Et enfin il a atteint son graal : 4 ans et demi. La journée a débuté par une séance de mesure ; il était convaincu que ce « changement » d’âge impliquerait qu’il grandisse. La nature est bien faite parfois et ne l’a pas détrompé : + 2 cm à la toise. À la sortie de l’école, accompagnée du ouistiti, je l’ai récupéré ainsi qu’un de ses très bons copains et nous sommes allés au square (là aussi la nature a été clémente, il n’a pas plu). J’ai amené du jus de raisin, des bonbons et un gâteau. Pas n’importe quel gâteau, un gâteau château fort réalisé avec un moule scrapcooking  :

Avec un simple moule, je suis devenue à ses yeux la meilleure maman du monde (je vous rassure depuis il a, à nouveau, changé d’avis). J’ai ainsi connu un moment de grâce à voir ces trois petits garçons jouer ensemble, se raconter des histoires, à entendre mon Grand annoncé fièrement qu’il avait 4 ans et demi.

Cela me surprend toujours de voir l’importance de l’âge quand on est petit. Mon moustizèbre sait faire un tas de trucs exceptionnels, mais cela ne le rassure pas vis à vis des autres enfants de sa classe. Est-ce parce que l’âge est l’une des seules choses qui soient facilement quantifiables comme la taille, tout le reste étant de l’ordre du subjectif ? (heureusement pour nous il est de la toute fin d’année mais est très grand). À quel âge, l’âge n’aura-t-il plus d’importance ?

PS : Si vous aussi, vous voulez passer pour une héroïne avec un tel gâteau, n’hésitez pas ; surtout que  les enfants ont trouvé une manière détournée d’utiliser le moule et que je n’ai plus de problème de rangement. J’adore !

Ce contenu a été publié dans Le moustizèbre, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *