Le cas de la brosse à dents

En septembre, le ouistiti a eu des bagues alors qu’on ne s’y attendait pas (en tout cas pas si tôt). Lors de la visite de contrôle chez l’orthodontiste pour son « araignée » (appareil qui permet d’élargir la mâchoire supérieure), le médecin a proposé de lui mettre quatre bagues pour mettre un peu d’ordre dans ses dents chamboulées par l’élargissement. Je n’ai pas eu le temps de répondre que le ouistiti avait déjà dit oui et j’ai donc accepté.

Tout s’est passé normalement : il a eu un peu mal les deux premiers jours puis s’est totalement habitué à les avoir. En ce qui nous concerne, nous ses parents, c’est un peu un non-événement, ce qui était un peu trop nous avancer….

Au bout de une à deux semaines, nous avons remarquée que ses dents baguées jaunissaient. En y regardant de plus près, nous avons découvert une couche de plaque majeure sur ses dents et ce, malgré un brossage de dents bi-quotidien d’une durée correcte. Il s’est donc fait grondé pour brossage de dents mal fait et j’ai entrepris de lui nettoyer cette plaque. Elle est partie sans difficulté en brossant attentivement les dents, mais elle était tellement bien en place que ses gencives ont bien saigné.

Après une sérieuse leçon de brossage, le quotidien a repris. Malheureusement, une semaine après, la plaque était de retour. Remontage de bretelles, re-leçon de brossage… Et je me suis mise à surveiller plus attentivement son brossage. J’ai remarqué qu’il avait beau faire des efforts, il n’arrivait pas à bien nettoyer certains espaces sous le fil. Sa brosse à dents électrique n’arrivait pas à aller dans tous les coins facilement. 

Nous avons donc changé de brosse à dents avec un retour au mode manuel et un modèle spécialement conçu pour les porteurs d’appareil : la Inava orthodontie 7-12 ans.


Le ouistiti a tout de suite senti la différence (et certainement fait plus d’efforts). Le brossage est facilité et il est clair que la plaque s’incruste moins. La tête beaucoup plus petite est plus maniable et (j’imagine que) la forme des poils permet un nettoyage facilité sous le fil.

Je ne remets pas en cause sa brosse à dents électrique, mais elle est clairement moins indiquée pour les porteurs d’appareil. De plus, le design orthodontique a une vraie valeur ajoutée. J’y penserai plus la prochaine fois que j’achète nos brosses à dents.

Publié dans Je me fais belle !, Le ouistiti | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

Les jolies colonies de vacances ! #MercrediJourDesEnfants

Il gère !

Aux vacances de la Toussaint, pour la première fois, les mousticks sont partis en colo.

Quand ils ont exprimé cette envie (cela venait d’eux), ils nous ont demandé de partir séparément (nous n’imaginions pas autre chose), mais avec un copain chacun. La chance étant avec nous, THE copain de chacun était partant lui aussi.

Il a donc fallu choisir un organisme. Je me suis tout de suite tournée vers Telligo, ayant lu (il y a quelques années) un très bon retour d’expérience de Nipette. Notre première surprise a été le prix du séjour qui est assez élevé (entre 750€ et 820€ dans notre cas). La recherche de séjour se fait en fonction de l’âge de l’enfant, la date de départ et le type de séjour (linguistique, sportif, thématique). Après consultation des binômes concernés, le ouistiti a décidé de partir sur une colonie « À l’école des Jedi » et le moustizèbre sur une colonie « Robot ». Au programme, pour l’un, confection d’un sabre laser et d’une robe de bure et séance de lasergame et pour l’autre, construction d’un robot, programmation, séance de lasergame et journée au futuroscope.

L’inscription a été très simple. Dans le formulaire, il est, entre autres, demandé si l’enfant part avec un copain et le cas échéant, s’ils souhaitent partager leur chambre. Tout était fait pour rassurer mes néo-colonistes.

Le jour du départ est arrivé et bien sûr, le ouistiti et le moustizèbre partaient grosso modo au même horaire de deux gares différentes. Le grand Lion et moi nous sommes répartis les départs : lui accompagnerait le moustizèbre et moi le ouistiti.

Quelle n’a pas été notre surprise au ouistiti et à moi lors de notre arrivée à la gare lorsqu’au point de rendez-vous, nous avons découvert que ce n’étaient pas des animateurs qui nous attendaient mais des Jedis ! Rien de tel pour mettre les enfants dans l’ambiance et leur donner envie de partir. De plus le ouistiti a retrouvé son copain et m’a littéralement snobée. En discutant avec le Jedi en chef, j’ai découvert qu’il y avait moins de 5 enfants par animateur tout au long du séjour et que l’immense majorité du groupe avait l’âge du ouistiti. Le départ s’est passé dans le calme, sans difficulté (et sans pleurs). Cela a été tellement simple que j’ai pu rejoindre le moustizèbre et le grand Lion à la gare. Là aussi, la tranquillité régnait et les enfants étaient impatients de nous laisser sur le quai.

Cette sérénité s’est poursuivie tout au long de leur séjour, puisque, quotidiennement, l’équipe d’animation a posté des photos et des résumés des événements passés sur le blog de la colo. Les sourires laissaient place aux sourires et le planning était plus que conforme au programme. De plus, les enfants pouvaient, s’ils le souhaitaient, contacter leurs parents. Le ouistiti a ainsi demandé à m’appeler le jour de mon anniversaire et m’a fait une magnifique surprise. Inversement, nous pouvions leur écrire ou leur envoyer des mails. J’ai aussi reçu un appel de la directrice du centre pour un coup de fatigue du moustizèbre, qui souhaitait savoir si cela lui arrivait et si j’avais des conseils. Un suivi au top !

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, les mousticks sont rentrés une semaine après des étoiles plein les yeux et des histoires plein la tête. Ils ont tout simplement adoré. L’ambiance, l’encadrement, la nourriture, le lieu de vie, les activités, rien n’a de défaut à leurs yeux. Ils nous parlent déjà d’une prochaine colo. Alors pour moi la colo c’est banco et c’est avec Telligo !

PS : pour qu’il n’y ait aucun doute, ce post n’est absolument pas sponsorisé par Telligo.

Publié dans #MercrediJourDesEnfants, Le moustizèbre, Le ouistiti, Le zoo en vacances | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Une rentrée chargée

En route pour de nouvelles aventures !

Voilà bien longtemps que je n’ai rien écrit sur ce blog. Ce n’est pas l’envie qui m’en a manqué mais je ne m’en suis pas donné les moyens.

Maintenant que les deux mousticks sont en colo, que leur rentrée est officiellement passée, que ma rentrée est aussi terminée et que je peux me poser un instant, je profite pour faire un petit bilan.

Le moustizèbre est rentré en sixième. Dans l’ensemble, cela se passe bien. Il y a eu, bien sûr, quelques couacs : la classe est assez turbulente, quelques profs se font chahuter. Mais il y a eu aussi d’excellentes surprises : une journée d’intégration des sixièmes, une prof principale au top, des copains. Je trouve que le moustizèbre assure et s’adapte très bien à ce changement. Il était prêt à de nouvelles aventures et à quitter le nid douillet de l’école primaire. Je le cite :  » Le collège c’est génial, mais qu’est-ce que c’est fatiguant ! ». Il a donc accueilli les vacances avec bonheur et est parti, à sa demande, en colo avec son meilleur ami (et avec Telligo) le coeur léger.

Le ouistiti a retrouvé le chemin de l’école primaire, mais pour la première fois tout seul. Il lui a fallu un temps d’adaptation à cette nouvelle condition, pour le reste, c’est passé comme une lettre à la poste. Ajoutons à cela une maîtresse qu’il connaît bien, qu’il aime beaucoup et qu’il souhaite impressionné et le ouistiti est transformé en élève modèle (enfin presque) ! Néanmoins il attendait, lui aussi, les vacances avec impatience, puisqu’il est parti, à sa demande aussi, de son côté en colo avec son meilleur ami (et avec Telligo).

Quant à moi, je suis sûrement celle qui a eu le plus de mal à s’adapter à tous ces changements. L’école primaire a un côté très confortable avec ses horaires fixes. C’est une bonne base pour l’organisation. Les horaires variables du collège, les nombreux impératifs du boulot, les changements dans les activités, les nombreux (et longs) déplacements du grand lion ont fait de ce mois et demi une période un peu chaotique et j’apprécie cette semaine de colo où je peux me poser et ne pas avoir de contraintes horaires (ou si peu).

En attendant, sans impatience, de retrouver les mousticks (qui ont l’air de s’éclater) en fin de semaine, le grand Lion et moi préparons notre premier week-end en famille à vélo pour visiter des châteaux de la Loire. Pour cette première, nous ne sommes pas en itinérant mais rayonnant autour de notre point d’ancrage.

Publié dans Le moustizèbre, Le ouistiti, Le quotidien du zoo | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Notre mois d’août en photos

En août, nous avons profité d’être ensemble.

En août, ils ont été libres.

En août, il a couru, fait du vélo et nagé et nous l’avons encouragé.

En août, on a pris le temps.

En août,j’ai beaucoup lu et je me suis régalée.

Publié dans Le quotidien du zoo, Le zoo en vacances, Le zoo lit | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Notre mois de juillet en photos

En juillet, je suis devenu l’épouse d’un triathlète et j’en suis très fière.

En juillet, les mousticks ont découvert un grand classique sur grand écran et ont suivi la coupe du monde de foot sur petit écran et sur vignettes.

En juillet, nous avons profité de petites vacances avant les grandes vacances et les moustiques (les vrais) en ont bien profité.

En juillet, nous sommes rentrés à Paris sans les mousticks pour travailler et en profiter 😉

En juillet, je suis repartie en vacances, les grandes cette fois-ci, et j’ai retrouvé des mousticks tout dorés.

En juillet, nous avons(beaucoup) lu.

Publié dans Le quotidien du zoo | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire