Bien lire et bien écrire pour un bon départ !

Le ouistiti est lecteur. Il a appris à lire petit à petit dès la petite section. Son frère est entré en CP quand lui est rentré en petite section. Le soir, le moustizèbre avait des devoirs et lui était frustré de ne pas en avoir. Il m’a alors demandé d’apprendre à lire. Au début nous avons commencé par la reconnaissance des lettres et des sons qui leur étaient associés. Tranquillement, au rythme de ses demandes, nous avons avancé. En moyenne section, il avait compris le système d’association et lisait des syllabes. En grande section il a formé des mots, les a compris et a commencé à écrire. Il est arrivé en CP en sachant lire, sans pour autant que cela soit très fluide, mais il n’avait aucun souci à lire des phrases courtes et tout particulièrement celles qui se trouvent sur les cartes Pokémon (rien de tel que la motivation).

Pendant le premier trimestre de CP, il avait encore des soucis de latéralisation qui lui faisait confondre p, q, b, d et aussi des soucis avec la distinction entre le m et le n.

Pour l’aider dans son apprentissage, je me suis plongée dans le livre Bien lire et bien écrire du docteur Ghislaine Wettstein-Badour. Ce livre propose la méthode alphabétique et plurisensorielle fransya. Cette approche est destinée aux parents qui souhaitent apprendre à lire à leurs enfants. Ce qui m’a attiré vers cele-ci plutôt qu’une autre, c’est son côté plurisensoriel. Le ouistiti s’exprime avec tout son corps quand cela va ou quand cela ne va pas. Mettre son corps en jeu dans la lecture me paraissait très intéressant et tout particulièrement par rapport aux soucis de latéralisation.

Chaque leçon débute par une série d’exercices moteurs et de latéralisation, puis d’exercices graphiques de préparation à l’écriture. Dans le cas du ouistiti, j’ai beaucoup insisté sur ces deux aspects. Mettre son corps en éveil puis suivre et tracer les lettres avec le doigt lui a permis très très rapidement de séparer les deux groupes p et q d’un côté et b et d de l’autre. Avec un peu plus de temps deux semaines de plus, il distingue parfaitement les quatre lettres. De même il ne se trompe plus entre n et m.

J’en ai aussi profité pour faire le reste de la leçon où j’ai beaucoup apprécié la variété des mots proposés dans le cahier de l’élève et aussi les questions de compréhension, qui rappelle que la lecture a un but, celle de faire passer un message et qu’on ne lit pas juste pour lire.

C’est un très bon ouvrage pour amener son enfant à la lecture dans la douceur et à sa demande ! Je regrette juste de ne pas l’avoir connu lorsque le ouistiti m’a fait sa demande en petite section (même si on s’en est très bien sorti).

Informations pratiques :

Ce contenu a été publié dans Le zoo apprend, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Bien lire et bien écrire pour un bon départ !

  1. Clarinette dit :

    Voilà qui m’intéresse ! J’aime cette approche globale de l’apprentissage. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *