Ces petits rituels qui rassurent

Ce soir comme tous les soirs de la semaine, j’ai pris une barre de céréales, un petit paquet d’Oreo et deux compotes Vitabio (elles sont tellement saines qu’elles compensent les oreos 😉 ), j’ai rempli sa gourde d’eau fraîche et j’ai tout rangé dans son sac à dos.

Demain, au moment de partir à l’école, en prenant son sac, il me demandera ce que je lui ai prévu pour le goûter et je lui répondrai. Il insistera pour savoir si il y a un changement et je le rassurerai sur la conformité de son goûter.

Le ouistiti, du haut de ses bientôt 6 ans, l’enfant le plus âgé et le plus grand de son école maternelle, qui fait le fier, a besoin de ses rituels. Cela le rassure, il n’aime pas tant que cela l’imprévu. À l’école il doit s’adapter aux changements et cela lui fait le plus grand bien ; mais ce goûter, immuable, est un point fixe de la journée qui l’apaise.

Ce contenu a été publié dans Le ouistiti, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *