Perplexe

QuestionCe soir, le ouistiti et moi rentrions tranquillement de l’école : lui en rollers, moi en l’empêchant de tomber. Quelques mètres avant son immeuble, nous sommes rejoints par le super copain du ouistiti. Et là très naturellement, super copain dit à ouistiti : « Nous on regarde toujours des vidéos de sekse (je disorthographie pour éviter trop de recherches bizarres) » et le ouistiti de lui répondre « Nous aussi ». J’avoue être restée bouche bée, non pas de la réponse du ouistiti qui pour ne pas perdre la face peut dire tout et son contraire, mais de cette phrase de super copain, qui a fêté ces 5 ans avant-hier. Que répondre à cela ? Je lui ai dit un truc du style : « mais que dis-tu ? dois-je en parler à ta maman ? », tout blanc, il m’a répondu « non » et est rentré chez lui avec sa nounou.

Cela fait donc plus de quatre heures que cela a eu lieu et je me demande encore comment faire.

Concernant le ouistiti, je doute qu’il sache de quoi parlait super-copain et je ne souhaite pas relever le sujet dans la crainte d’attirer son attention sur quelque chose qu’il n’avait pas relevé, ni compris. Mais peut-être que je me trompe et que super-copain ou bien d’autres lui ont expliqué certaines choses de la vie dont je souhaiterais le préserver à 5 ans ?

Concernant super-copain, dois-je faire l’autruche ou pas ? Après quelques hésitations, j’ai décidé d’en parler avec sa maman. J’aimerais que l’on me le dise si le ouistiti parlait ainsi. Peut-être qu’ils sont très libres et parlent de ces sujets avec lui, que je mêle de ce qui ne me concerne pas mais son « non » me semble contredire cela. Peut-être qu’il a entendu cela dans la bouche de son grand frère de huit ans ou de quelqu’un d’autre. Peut-être que quelqu’un l’a exposé à des vidéos inappropriées pour son âge.

Maintenant comment aborder le sujet ? Je ne veux pas que la maman se sente « attaquée », je veux juste lui raconter la scène pour qu’elle puisse prendre les mesures qui lui paraissent nécessaire.

Dans tous les cas souhaitez-moi bonne chance !

Ce contenu a été publié dans Le ouistiti, Les états d'âme du zoo, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *