Transformation de la courette : première partie de la mise en scène

Après mon récit « global » de mon aventure, voici la première partie de la réalisation des travaux.

Nous partions d’un espace nu de 9 m2, tout bétonné.Courette-avant-01

L’idée de Philippe Colignon était de mettre en scène la courette pour « oublier » sa taille et son enclavement.

Nous avons tout d’abord posé du gazon synthéthique exelgreen. La pose est plus que simple : on déroule le tapis, on fait les découpes nécessaires au cutter et voilà ! Son entretien est tout aussi simple : il suffit de passer l’aspirateur pour le nettoyer. Les gazons synthétiques sont micro perforés, ainsi les eaux de pluie s’évacuent sans souci par la bonde au centre de la cour.

Une fois le sol habillé, il restait à habiller les murs. Pour cela, Philippe a fait appel à Scenolia et ses tentures murales. L’un des murs a été mis en cadre, puis nous avons scratché dessus une tenture murale représentant l’une des serres du parc de la Tête d’or. Ces tentures sont prévues pour résister aux intempéries et sont sans PVC. La pose est vraiment facilitée par tous les repères que Scenolia prépare. Alors que j’avais peur que cela ne gondole, nous avons obtenu un résultat qui m’a coupé le souffle. Je vous laisse juge de l’effet.DécorUn grand merci à ces deux partenaires et tout particulièrement à Yohan de Scenolia pour sa gentillesse et son efficacité !

Ce contenu a été publié dans La déco du zoo, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *