Besoin de rien, envie de nous

Il y a des jours où je n’ai envie de rien dans le bon sens du terme, je me sens tellement gâtée par la vie que mon seul souhait est que rien ne change. J’ai juste envie parfois de rester dans notre bulle à tous les quatre, bulle où l’on recevrait nos amis, notre famille, tout ce qui est doux mais où l’on pourrait vivre dans un monde sans horreurs. Cette bulle n’existe pas, on a la chance de s’avoir tous les quatre, de pouvoir se serrer dans les bras, d’avoir une vie de rêve mais on ne peut pas dire que ce soit le cas de tous. Les actualités nous le rappellent quotidiennement. Alors je vais les serrer tous les trois dans mes bras un peu plus fort, expliquer et réexpliquer aux mousticks que le respect de notre prochain est primordial pour construire notre bulle, voir et leur montrer le bon et le bien, chérir nos amis et notre famille et profiter de la vie !

Toutes mes pensées vont aux victimes de l’horreur : à Bruxelles, à Lahore, en Syrie, …

coeur-noir

Ce contenu a été publié dans Les états d'âme du zoo, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *