Comment j’ai réussi à soulager ma cheville

Le 8 janvier dernier, j’ai fait une cascade dans les escaliers et je m’en suis bien sortie avec une entorse de la cheville toute bête.

Un vrai plaisir de se retrouver dans la rue à la sortie des urgences en pyjama et en chaussons…

Ayant l’objectif de partir au ski et de skier six semaines après, j’ai suivi à la lettre les indications du médecin : j’ai porté mon attelle pendant cinq semaines (dont deux semaines et demie jour et nuit), j’ai fait mes séances de kiné, j’ai fait les exercices que me donnait la kiné.

Mon applications à payer, j’ai pu skier. J’ai bien sûr évité les pistes à bosses (enfin quand je ne me trompais pas), ma cheville savait très bien me signaler lorsque je dépassais les bornes. Néanmoins j’en ai bien profité.

Cela fait maintenant dix semaines que j’ai chu, et à peu près le même temps que j’ai des douleurs. Rien d’insupportable (une fois les premiers jours passés), mais impossible pour moi d’oublier que je me suis fait mal. Il y a quelques jours me sentant un peu désemparée face à cette douleur, j’ai commencé à appliquer  le gel Arnica des laboratoires Gilbert.

Samedi, j’ai réalisé pour la première fois depuis environ dix semaines que je n’avais pas pensé à ma cheville, que je n’avais rien ressenti de ce côté-là. Ce retour à la normale dure depuis (tout comme mon application du gel arnica). Peut-être est-ce une coïncidence ? Personnellement, je n’y crois pas (j’insiste que je massais déjà quotidiennement ma cheville) et je pense réellement que ce gel arnica est venu me soulager quand je me demandais vraiment si cela allait revenir à la normale.

Une fois de plus l’arnica m’a prouvé ses bienfaits !

 

Ce contenu a été publié dans Le quotidien du zoo, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *