Grâce et beauté avec la compagnie Alvin Ailey American Dance Theater

Cette année, le festival des étés de la danse accueille une nouvelle fois la compagnie Alvin Ailey American Dance Theater.

J’ai découvert leur venue en mars dernier dans le métro et comme le grand Lion et moi avions adoré son dernier passage aux étés de la danse, nous nous sommes offerts des places pour la première le 4 juillet dernier. Cette représentation était particulière parce qu’elle proposait des extraits de nombreuses des chorégraphies présentées pendant le festival et se terminait avec l’emblématique Revelations.

Nous avons été une fois de plus émus et émerveillés par le spectacle. Ce format était très intéressant parce qu’il permettait de découvrir l’ampleur du spectre des chorégraphies de la compagnie, mais cela était aussi frustrant de ne pouvoir découvrir les chorégraphies dans leur intégralité.

Moralité : j’y retourne la semaine prochaine ! J’ai profité cette fois-ci d’une vente sur vente-privée.

Si vous cherchez un magnifique spectacle sur Paris en ce mois de juillet, je vous le conseille vivement. Cela vous permettra aussi de découvrir la nouvelle scène parisienne : la Seine musicale. Le lieu est vraiment superbe, la salle est bien mais je regrette le manque de visibilité de certaines places.

Ce contenu a été publié dans Je m'échappe du zoo, Le zoo et Paris, Le zoo sort, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *