La vie cette série de portes

Vendredi, nous avons fermé définitivement la porte de l’école maternelle (enfin le moustizèbre m’a bien rappelé qu’il ne faut jamais dire jamais). Six ans à la fréquenter quotidiennement, cela fait beaucoup de souvenirs qui, pour une très très grande majorité, sont d’excellents souvenirs. Je ne reviendrais pas sur la chance que nous avons de fréquenter cette école et d’avoir d’aussi bons enseignants.

En revanche, en fermant cette porte, je me suis rendue compte de toutes ces étapes, toutes ces portes que nous avons ouvertes un jour puis refermées. Avant les mousticks, j’ai ouvert la porte de la maternelle, puis celle du primaire, celle du collège, celle du lycée, celle de l’université (que je n’ai jamais fermée). Ces jalons ont tous laissé une marque dans ma vie et maintenant ces jalons laissent une trace dans ma vie de maman. J’aborde chacun de ces jalons avec le souvenir de chacun de mes jalons. Comme j’ai la chance d’avoir eu une scolarité heureuse, je ferme les portes avec nostalgie mais j’ouvre les suivantes avec beaucoup de plaisir. Comme quoi vieillir a aussi du bon !

PecheALaLigne

Ma dernière pêche à la ligne

Ce contenu a été publié dans Le moustizèbre, Le ouistiti, Les états d'âme du zoo, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *