Le club des cinq ne vieillit pas #MercrediJourDesEnfants

Vous vous souvenez de la bibliothèque rose ?

ClubDesCinq-BibliothequeRose

Pour moi c’est un souvenir lié au CP : dès que j’ai su lire, j’ai passé tout mon temps libre dans la bibliothèque de la classe à toucher, classer et lire des livres de la bibliothèque rose. C’était à un point tel que la maîtresse m’a nommé responsable de la bibliothèque et qu’aujourd’hui encore je ressens la fierté de cette mission (je n’étais pas très souple avec mes camarades de classe qui rendaient les livres en retard et je m’en excuse). J’ai abordé la bibliothèque rose avec la série Oui-oui, puis je suis passée au Club des Cinq. Je me souviens très bien que c’était plus compliqué pour la jeune lectrice que j’étais mais aussi très passionnant pour la rêveuse que j’étais.

Il y a quelques temps, notre chère amie C. a offert au moustizèbre différents livres parmi lesquels des livres de la série du Club des Cinq. Il s’est plongé dedans juste avant les vacances et depuis les dévore. Il vit pleinement les aventures de Claudine, Annie, François, Mick et le chien Dagobert. C’est un vrai régal de le voir lire et apprécier les mêmes textes que ceux que je lisais enfant. Je comprends bien son engouement : chaque aventure amène son lot de suspense que l’on souhaite découvrir ; de plus le texte est parfaitement adapté à un enfant de son âge et a été revu pour intégrer les technologies actuelles. Et grand bonheur l’édition de mon enfance a été stoppée (je ne sais pas le nombre de pages que j’ai du recoller dans mon travail de responsable) et la reliure a été  renforcée dans cette édition Hachette.

Des livres qui plairont à tous !

Ce contenu a été publié dans Le moustizèbre, Le zoo lit, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le club des cinq ne vieillit pas #MercrediJourDesEnfants

  1. L'amie C. dit :

    Coucou! Je suis ravie de contribuer au développement de la culture littéraire de ton fils 🙂 bises à toute le famille du zoo !! L’amie C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *