Le jour d’après

Après l’horreur de la barbarie et la beauté de ce mouvement solidaire, nous sommes là et la vie continue. Tout cela m’a mis dans un état de stupeur inédit, sûrement parce que c’était des gens que je connaissais, parce que ce sont des rues que j’ai parcouru, parce que cela aurait pu être moi, le grand Lion ou les mousticks. Les mousticks ont découvert que le monde n’était pas rose.

Maintenant, forte de tout cela, un peu plus angoissée (on ne se refait pas), ce n’est pas simple d’écrire mon quotidien si simple et si privilégié. Mais c’est aussi cela la vie. Je vais reprendre en essayant de garder tout le temps en tête que ce qui me paraît parfois si « grave » ne l’ait pas tant que ça et surtout en essayant d’en profiter un maximum.

Alors juste parce que l’avenir c’est eux et que ce moment m’a fait beaucoup de bien, je vous présente le ouistiti, rock star, se jetant dans la fosse en plein concert.RockStar

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *