Nos sorties ciné : Benoît Brisefer et Grizzli #MercrediJourDesEnfants

En tête à tête, le moustizèbre, grand amoureux des animaux, et moi sommes allés voir Grizzly, le dernier documentaire de Disney Nature.Grizzly

Synopsis (tiré de Allociné) :

Une année de la vie d’une famille de grizzlys en Alaska, et leur interaction avec la faune voisine : loups, saumons, orques… Dans des paysages grandioses, on découvre la vie trépidante de ces animaux emblématiques, pour répondre à la question suivante : Comment le grizzly peut-il être, dans notre inconscient collectif, à la fois un animal féroce et le symbole de l’animal rassurant pour tous les enfants du monde ? 

Ce que nous en avons pensé : Nous avons été touchés par l’histoire de Sky, Scout et Amber et émerveillés par les paysages d’Alaska. Nous avons ri avec eux, nous avons eu peur pour eux, nous nous sommes identifiés à eux. C’est beau, simple et à voir ! Il ne faut surtout pas louper le générique de fin où l’on voit les techniques de filmage, la proximité entre l’équipe et les ours.

Ce week-end, j’ai emmené les mousticks avec une de leurs amies découvrir Benoît Brisefer : Les taxis rouges, film de Manuel Pradal.BenoitBrisefer

Synopsis (tiré de Allociné) :

Benoît Brisefer, âgé de 10 ans, est un petit garçon au caractère bien trempé et d’une grande générosité qui cache sous une apparence très ordinaire de supers pouvoirs. Son seul point faible : il perd toute sa force quand il s’enrhume. Courageux, vaillant et très volontaire, ce super-héros pas comme les autres n’hésite pas une seconde à passer à l’action pour défendre ses amis et combattre le mal.
Sa petite ville est menacée par une bande de malfrats avec à leur tête le leader charismatique Poilonez qui, sous couvert de l’implantation d’une nouvelle compagnie de taxis, LES TAXIS ROUGES, ont pour objectif de piller la ville. Mais c’est sans compter sur l’intervention fortuite de Jules Dussiflard et surtout Benoît Brisefer qui vont se dresser sur leur route…

Ce que nous en avons pensé :  Petite précision initiale, nous ne connaissions pas la BD avant de voir le film, donc je ne peux en aucun cas vous dire si le film y est fidèle. Les enfants étaient vraiment ravis, ils ont adoré cette figure de super héros incarné par un enfant. Léopold Huet est coquin et malin à souhait, Gérard Jugnot est très convaincant et très attachant. Jean Reno incarne très bien le rôle du méchant : il fait peur mais n’est pas effrayant. Un bon premier film pour des enfants.

Ce contenu a été publié dans Le zoo sort, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *