L’orchestre de Paris en famille, c’est extra ! #Orchextra

Au zoo, la musique fait partie de notre quotidien, que ce soit en l’écoutant ou la faisant. Comme toujours, je ne sais pas qui de la poule ou de l’oeuf est venu en premier : est-ce parce que les mousticks ont baigné dedans depuis tout petits qu’ils y sont particulièrement réceptifs, ou bien parce qu’ils y sont particulièrement réceptifs que la musique prend une telle part dans notre quotidien. Pour satisfaire leur curiosité et leur appétence (et la nôtre), nous aimons beaucoup les emmener voir des concerts.

Dimanche dernier, nous sommes allés écouter le premier concert en famille proposé par l’Orchestre de Paris cette saison : Le voyageur perdu d’après Peer Gynt de Edvard Grieg dans la salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris.

Je ne trouve pas les mots pour décrire l’émotion que nous avons ressentie pendant le concert. À sa simple évocation, j’en ai encore la chair de poule. Ce concert s’appuyait sur une bande-dessinée qui racontait, sans texte, l’histoire de Peer Gynt. La musique, l’histoire, les dessins s’entremêlaient merveilleusement : nous avons voyagé au gré des pérégrinations des personnages.

Chaque concert en famille proposé par l’orchestre de Paris à la Philharmonie est précédé (sur inscription) par des ateliers musicaux (qui ont lieu parallèlement) :

  • un atelier de préparation au concert (entrée libre dans la limite des places disponibles) ;
  • un atelier de découverte du violon ou du violoncelle mené par deux musiciens de l’orchestre de Paris (sur réservation).

Les mousticks ont participé à l’atelier cordes et se sont essayés au violoncelle.

Avec une dizaine d’enfants, ils ont chacun pris en main un violon ou un violoncelle et ont pu s’initier au pizzicato et à l’archet. Ainsi ils ont pu accompagner une violoniste de l’orchestre de Paris sur le boléro de Ravel. Quel plaisir pour les enfants tous débutants sur leur instrument de pouvoir ainsi participer à une oeuvre majeure ! Cela ne m’étonnerait pas que cela déclenche des vocations. D’ailleurs le moustizèbre envisage de faire du violoncelle son second instrument.

Vous l’aurez compris, nous avons été conquis par ce duo atelier / concert en famille. J’ai pris des billets pour le concert en famille du 10 juin qui a pour thème : Les princesses d’Orient. Ce spectacle mêle musique et conte et promet d’être envoûtant.

L’offre famille de l’orchestre de Paris propose ces concerts en famille d’une durée d’une heure mais aussi des contes musicaux, comme Jean de la Lune ou Les trois brigands, à destination des plus petits (4-6 ans) d’une durée de 45 minutes.

Informations pratiques :

  • Dates des prochains concerts en famille :
    • Les fables de la Fontaine en musique le mercredi 2 mai à 15h à la cité de la musique
    • Les princesses d’Orient le dimanche 10 juin à 11h à la Philharmonie
  • Dates des prochains contes musicaux (liste non exhaustive) :
    • Les trois brigands le 16 décembre à 11h à la mairie du 19ème
    • L’enfant d’éléphant le 17 décembre à 11h à la Philharmonie
    • Jean de la Lune le 3 février à 11h à la mairie du 20ème
  • Tarif : 8€/enfant – 10€/adulte +2€ pour participation aux ateliers cordes
  • Réservation en ligne sur le site de l’orchestre de Paris / réservation impérative des ateliers au 01 56 35 12 12

 

Ce contenu a été publié dans Le zoo joue, Le zoo sort, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à L’orchestre de Paris en famille, c’est extra ! #Orchextra

  1. Ping : Ma semaine en instagram – Semaine 46 | Le zoo, la savane et les Mousticks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *