Maintenant que vous êtes mère

votre enfant passe avant vous.

Voici ce qu’une personne travaillant à la maternité m’a annoncé quelques heures après la naissance du ouistiti. Je vous précise le contexte : le ouistiti est né à 3h13 dans une maternité fermée parce que tous les lits étaient occupés. À 16h nous sommes enfin montés en chambre et j’ai quitté la salle de travail ainsi que le lit d’accouchement sans regret. J’ai enfin pu me doucher, puisque j’étais suffisamment en forme pour le faire et enfiler une tenue autre que la blouse d’hôpital. En début de soirée, le ouistiti, dans mes bras, me vomit dessus alors que je suis allongée dans le lit. J’appelle pour que quelqu’un vienne m’aider (mes abdos ne sont pas au rendez-vous à ce moment-là et les tranchées ont commencé). C’est alors que cette femme arrive, prend le ouistiti dans les bras, m’annonce qu’elle l’emmène à la nurserie pour le laver et me demande de lui amener des affaires propres. J’y vais mais avant, je prends le temps de me nettoyer un peu et de changer de tee-shirt.

Quand j’arrive à la nurserie, elle me demande ce qui m’a pris autant de temps. Quand je lui explique, elle me dit cette phrase :

« Maintenant que vous êtes mère, votre enfant passe avant vous. »

C’est resté gravé dans mon esprit et je lui en veux. Non pas pour moi, parce que j’avais déjà un enfant et que, par l’expérience, je savais que je continuais à compter un petit peu, mais pour toutes les primimamans qui sortent de la maternité déjà avec ce sentiment de culpabilité.

Oui, mes enfants sont tous pour moi. Oui, je ferai tout pour eux. Mais non, je ne dois pas oublier que j’existe. Mes enfants vont bien aussi quand je vais bien. On peut faire des choix pour soi avant qu’ils ne soient pour eux !

Ma fine équipe !

Ce contenu a été publié dans Les états d'âme du zoo, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Maintenant que vous êtes mère

  1. PetitDiable dit :

    Je rêve, de quoi elle se même celle là. Et si tu y étais allée toute credo elle t’aurait sans doute reproché de te balader comme ça…bah, certains ne peuvent s’empêcher de faire la morale!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *