Maman Kangourou !

kangourou

Notre zoo est en plein Paris et se déplacer avec deux enfants peut être un challenge. J’ai testé un certain nombre de solutions pour me déplacer avec un enfant puis avec deux. Nous sommes détenteurs à ce titre de deux poussettes Mac Laren : une pour tout petit et une version canne, de deux écharpes : une JPMBB et une Storchenwiege, d’un porte-bébé Manduca, d’une draisienne, d’un vélo pour enfant, d’une trottinette pour enfant, d’un vélo pour dame équipé d’un siège bébé et de multiples (celles qui nous connaissent comprendront) vélos pour Monsieur. Accessoirement nous avons des pass Navigo annuels (abonnement annuel au métro) et une voiture.

L’année dernière, j’ai emmené mon grand moustick à l’école et mon petit moustick à la crèche avec la combinaison Manduca – poussette. Cette année, le grand est en trottinette, le petit en poussette. C’est une solution qui me convient parfaitement à un détail près : géographiquement, je ne peux pas, après cette expédition partir au travail en vélo (revenir chez moi le chercher me prend trop de temps). Je rêve d’avoir une solution vélo pour ces transports.

J’ai envisagé d’avoir une carriole accrochée à mon vélo, mais je suis certaine qu’en ville ce n’est pas une bonne solution : les automobilistes, les piétons, les autres quoi ne s’attendent pas à ce qu’il y ait quelque chose derrière le vélo. Concernant le siège bébé, d’abord je n’en ai qu’un et en plus quand les enfants s’endorment dedans l’équilibre est modifié et des bouts de leurs corps dépassent (en particulier la tête) ce qui ne me rassure pas. Nous réfléchissons donc à l’achat d’un vélo porteur (vous pouvez voir différents modèles ici : il y a les biporteurs type bakfiets

biporteur-bakfiets-cargobike-court(mais là je suis un peu quiche et j’ai du mal à trouver mon équilibre), les porteurs comme le Yuba où l’on met deux sièges à l’arrière

yuba-mundo(Monsieur Moustick est enthousiaste, moi moins) et les triporteurs comme le Nihola.

nihola
Là je suis fan, j’ai testé le Nihola au salon du cycle et je suis tombée amoureuse de ce vélo. Il est hyper stable, les enfants sont bien à l’abri dans leur caisse, on est très haut et on domine la route (je le compare volontiers à un monospace sur cet aspect). Il se manoeuvre facilement, se faufile bien malgré sa largeur. J’ai eu la chance de l’essayer avec une assistance électrique, c’est très confortable et très gérable : elle est souple et s’adapte réellement à mon coup de pédale. Je me vois bien arpenter Paris avec mes mousticks dedans. Le rêve quoi !
Son seul problème : son prix. Non pas qu’il ne soit pas justifié, mais c’est un sacré investissement. Si vous avez d’autres solutions vélo ou un avis sur celles là, je suis vraiment preneuse.
Ce contenu a été publié dans Le quotidien du zoo, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *