Mamie Rôtie au théâtre Dunois : à voir de toute urgence ! #MercrediJourDesEnfants

Aujourd’hui je suis allée au Théâtre Dunois voir Mamie Rôtie de et avec Yvan Corbineau.
MamieRotieAvant de vous parler de la pièce, j’aimerais dire quelques mots du théâtre Dunois. Cette scène est dédiée à la découverte de l’art vivant par petits et grands. Leur programmation est éclectique, permettant un éveil des enfants à la recherche artistique. Il mérite d’être connu et fréquenté !

Cet après-midi, je suis donc allée voir Mamie Rôtie de et avec Yvan Corbineau.

Synopsis :

C’est l’histoire d’une mamie qui ne sort plus de son lit. A son chevet, son petit-fils. Il lui rend régulièrement visite car la fin approche. Le petit-fils veille sur la vieille, celle qui aimait l’écouter jouer de la trompette ou entonner ses chansons bizarres. Il fait des choses pour la distraire, s’évertue à s’amuser le plus sérieusement du monde de ces derniers moments. Le spectateur partage ces ultimes échanges où la vieille qui ne peut plus parler écoute encore cette voix.

La relation grand-parent / petit-enfant est merveilleusement abordée dans cette pièce. Le petit-fils est seul en scène mais la présence de sa grand-mère est si forte qu’elle est là. La mise en scène est très riche et fait appel à tout un tas de « trucs », qui participe à notre émotion. On rit, on s’attendrit et on partage leurs émotions !
Je suis sortie bouleversée de la pièce, parce que je peux très facilement faire un parallèle entre mamie Rôtie et ma grand-mère, entre ce temps où elle est encore là, mais son essence n’est plus là.

Ce spectacle est conseillé aux enfants à partir de 9 ans et je suis convaincue du bien-fondé de cette indication. Si vous aussi, vous souhaitez vous laisser emporter par ce solo / duo, il ne reste que deux représentations : une samedi 14 mars à 18h et une dimanche 15 mars à 16h ; les tarifs oscillent entre 6,5€ et 16€.

Ce contenu a été publié dans #MercrediJourDesEnfants, Le zoo sort, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *