Quand les moustiques sévissent…

Avec cette météo alternant pluie et chaleur, les moustiques (et les mousticks) sévissent. Autant pour les mousticks, je n’ai pas de solution universelle ; autant pour les moustiques, j’ai quelques armes acérées.

Au cours des années passées, j’ai testé bon nombre de laits et de sprays répulsifs (moustidose, cinq sur cinq pour ne citer qu’eux) et cela marche. Le seul souci est de penser à le mettre… Cette année Moustidose nous propose une solution à avoir toujours sur soi : le bracelet anti-moustique.

L’idée est simple : un bracelet avec une céramique sur laquelle on dépose un mélange d’huiles essentielles aux propriétés répulsives pour le moustique. Grâce à la céramique, il n’y a aucun contact direct entre la peau et les huiles essentielles, un clapet permet de mettre en place la diffusion ou pas et le bracelet est très discret et peut être porté en toute circonstance.

La composition d’huiles essentielles répulsives est une association de six huiles : la citronnelle, l’eucalyptus citronné, le lavandin super, le géranium, le bois de cèdre et la menthe poivrée. Un combo permettant une protection contre les moustiques classiques mais aussi le moustique tigre.

Malgré toutes ces barrières (et surtout quand on oublie de les mettre), ils nous arrivent de nous faire piquer. En particulier, dernièrement, nous ne nous attendions pas à l’arrivée des moustiques si tôt dans la capitale. Rien de plus horripilant que la piqûre de moustique qui se rappelle à notre bon souvenir à intervalles réguliers. Nous utilisons alors le roll-on calmant Moustidose.

Son effet froid soulage immédiatement. Il faut le garder sous la main parce que son effet n’est pas définitif, mais par contre, il aide vraiment à passer les deux-trois jours pénibles propres à la piqûre de moustique.

Ce contenu a été publié dans Je me fais belle !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *