Redevenir cette petite fille romantique le temps de Cendrillon #DisneySocialClub

Enfant, je rêvais de vivre aux temps des crinolines, des robes qui tournent, des princes charmants. Depuis, j’ai grandi, j’ai rencontré mon prince charmant (muni d’un pass navigo plutôt que d’un cheval blanc), mes robes tournent parfois et je préfère mes baskets aux crinolines. Mais je suis toujours cette petite fille quand il s’agit d’histoires d’amour.

Hier, en découvrant le film Cendrillon en avant-première, j’ai eu à nouveau 8 ans.CendrillonAu cas où vous ne vous en souveniez pas, voici le synopsis :

Le père d’Ella, un marchand, s’est remarié après la mort tragique de la mère de la jeune fille. Pour l’amour de son père, Ella accueille à bras ouverts sa nouvelle belle-mère et les filles de celle-ci, Anastasie et Javotte. Mais lorsque le père d’Ella meurt à son tour, la jeune fille se retrouve à la merci de sa nouvelle famille, jalouse et cruelle. Les trois méchantes femmes font d’elle leur servante, et la surnomment avec mépris Cendrillon parce qu’elle est toujours couverte de cendres. Pourtant, malgré la cruauté dont elle est victime, Ella est déterminée à respecter la promesse faite à sa mère avant de mourir : elle sera courageuse et bonne. Elle ne se laissera aller ni au désespoir, ni au mépris envers ceux qui la maltraitent. Un jour, Ella rencontre un beau jeune homme dans la forêt. Ignorant qu’il s’agit d’un prince, elle le croit employé au palais. Ella a le sentiment d’avoir trouvé l’âme soeur. Une lueur d’espoir brûle dans son coeur, car toutes les jeunes filles du pays ont été invitées à assister à un bal au palais. Espérant y rencontrer à nouveau le charmant Kit, Ella attend avec impatience de se rendre à la fête. Hélas, sa belle-mère lui défend d’y assister et réduit sa robe en pièces… Pendant ce temps, le Grand Duc complote avec la méchante belle-mère pour empêcher le Prince de retrouver celle qu’il aime… Heureusement, comme dans tout bon conte de fées, la chance finira par sourire à Ella : une vieille mendiante fait son apparition, et à l’aide d’une citrouille et de quelques souris, elle va changer le destin de la jeune fille…

Ce film réalisé par Kenneth Brannagh, avec Lily James, Cate Blanchett, … m’a comblée. J’y ai retrouvé la magie, le rêve, la romance des histoires qui me plaisaient tant enfant. Les acteurs sont parfaits : le prince est charmant, Cendrillon douce, la marâtre (fabuleusement incarnée par Cate Blanchett) méchante et fourbe, Javotte et Anasthasie sottes et vilaines. Les décors sont beaux, les costumes somptueux (une mention spéciale de Cate Blanchett qui sont à tomber). Vous l’aurez compris : j’ai adoré !

J’ai vu le film en compagnie des mousticks, qui ont eux aussi beaucoup aimé. Il est clair qu’ils sont sortis de la salle avec moins d’étoiles dans les yeux que moi.

Le film sort mercredi 25 mars et la petite fille que je suis encore vous le conseille vraiment !

Ce contenu a été publié dans Le zoo sort, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *