Changer ses habitudes alimentaires

Lorsque j’étais petite, midi et soir, ma mère nous servait de la viande ou du poisson. Impossible d’imaginer un repas sans protéines animales. Pendant mes années étudiantes, j’ai vite perdu cette habitude ayant un régime relevant majoritairement des pâtes et des tartes salées, faciles à préparer et à partager entre amis.

 

Enfin quand le grand Lion et moi avons emménagé ensemble, nous avons retrouvé des habitudes alimentaires plus saines qu’un régime de pâtes mais où la viande ou le poisson a une place importante gustativement mais faible en fréquence. Cela s’est accentué à l’arrivée des mousticks parce que les médecins nous ont indiqué qu’il était préférable que leur apport en protéines animales soit raisonné et de préférence apporté au déjeuner. Les dîners sont ainsi devenus quotidiennement végétariens. Le week-end nous aimons aller acheter une bonne viande chez le boucher et / ou un poisson bien frais chez le poissonnier et le déguster en famille.

Notre crédo (et celui de bon nombre de personnes) :  consommer moins mais consommer du bon.

On applique volontiers ce crédo mais il faut aussi trouver des alternatives pour les dîners de la semaine (et pourquoi une alternative au déjeuner à la cantine). On alterne les différentes recettes : j’ai remis au goût des mousticks certaines tartes salées, je n’ai pas mon pareil pour cuire la semoule, les pâtes et le riz mais on se lasse. On se tourne très régulièrement vers les alternatives de plat cuisiné végétarien (je rappelle qu’une pizza margherita est végétarienne). L’offre s’agrandit et on trouve de plus en plus facilement des repas végétariens. J’ai testé la gamme Côté végétal de Fleury Michon

J’ai décidé de faire une semaine végétarienne en m’appuyant sur ces plats. J’ai tenu sans problème ce défi en prenant beaucoup de plaisir gustatif.Une mention spéciale pour les valables appréciés par toute la famille et en particulier les mousticks. Un repas qui intègre sans souci notre quotidien. De même pour mes déjeuners sur le pouce, je retiens le couscous et le curry : bons et rassasiants (je reproche souvent au plat cuisiné veggie de ne pas me rassasier toute l’après-midi).

J’ai changé mes habitudes alimentaires depuis mon enfance, les mousticks devront sûrement changer les leurs avec les évolutions environnementales mais j’espère qu’ils continueront à pouvoir apprécier de bons produits parmi lesquels la viande et le poisson.

Ce contenu a été publié dans Le zoo se régale, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *