Comment Halloween n’aura pas leurs dents !

Ce soir, c’est la soirée que les mousticks attendent depuis deux semaines ; ce soir, aura lieu la tournée d’Halloween avec les copains et ils se sont bien entraînés à crier

Un bonbon ou un sort !

Je partage leur impatience. J’aime beaucoup le côté festif des déguisements, la bande d’enfants qui va circuler dans le quartier complètement excité, les parents qui jouent le jeu…

J’appréhende un peu plus l’indigestion de bonbons et les stocks à n’en plus finir. Par contre pas d’inquiétude pour les caries, les mousticks sont armés pour faire face.

Depuis la rentrée, le moustizèbre porte des bagues dentaires. Autant dire que le brossage de dents a été revu et corrigé ! Néanmoins ce n’est pas toujours facile de bien nettoyer les collets des dents baguées.

© Sam Fentress, Wikipédia, cc by sa 2.0

Alors, après avoir refusé pendant des années, j’ai accepté qu’il ait une brosse à dents électriques. Les raisons de mon refus jusqu’à présent étaient motivées par l’avis de mon dentiste et par la nécessité de lui apprendre le geste correct du brossage. Avec l’appareil dentaire, les données sont un peu faussées. Pour des collets bien nets, à la main, le brossage n’est pas simple. Je me suis donc intéressée aux différents types de brosses à dents électriques : celles à technologie oscillo-rotative et celles à technologie sonique. Dans le cas oscillo-rotatif, la tête de la brosse à dents est ronde et tourne dans un sens puis dans l’autre. Ce mouvement rotatif me paraît assez incompatible avec le port de bagues. En effet, les brins de la brosse à dents vont rencontrer l’obstacle de la bague et je ne suis pas certaine de la durée des brossettes ni de leur efficacité dans ce cas.
Dans le cas sonique, la tête de la brosse à dents est classique (« rectangulaire »). L’idée est de reproduire en mieux le brossage manuel en faisant osciller verticalement les brins de la brosse à dents. Ainsi pas d’emmêlage possible avec les bagues. Différentes marques proposent cette technologie et notre choix s’est porté sur la brosse à dents Inava hybrid. Ces atouts : un brossage doux et respectant la sensibilité des dents et des gencives mises à mal par le port de l’appareil dentaire, une brosse à dent ultra-légère et silencieuse, une charge qui tient jusqu’à un mois et une utilisation possible en mode manuelle, comme une brosse à dents classique. Le moustizèbre ne désapprend pas son geste de brossage et la plaque dentaire ne squatte plus ses collets.

Pour le ouistiti, nous sommes restés sur une brosse à dents manuelle, malgré son cri sur l’injustice de la situation. Il est toujours aussi fan des modèles Jordan, et surtout adore le goût de leur dentifrice : fruits rouges. Ce dentifrice destiné aux 6 – 12 ans leur apporte ce qu’il leur faut en fluor.

Ce contenu a été publié dans Je me fais belle !, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *