Histoire éternelle de deux inconnus #MercrediJourDesEnfants

Aujourd’hui sort dans les salles le film La Belle et la Bête par les studios Disney, 26 ans après la sortie du dessin animé en 1991. Nous avons eu la chance, les mousticks et moi, de le découvrir en avant-première.

Synopsis :

Fin du XVIIIè siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S’étant perdu une nuit dans la forêt, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui le jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d’amour pour elle, mais victime d’une terrible malédiction.

Ce que nous en avons pensé : Quand j’ai annoncé aux mousticks que nous allions voir ce film, le ouistiti, blasé, m’a répondu : « Oh mais on le connait déjà par coeur… ». J’ai argumenté que c’était un film et non pas un dessin-animé, mais je n’ai pas fait mouche. Néanmoins il est tout de même venu parce qu’une séance de cinéma cela ne se refuse jamais. À la sortie, il s’est exclamé :  » C’était génial ! « . Le moustizèbre et moi avons aussi bien apprécié cette nouvelle version. Ce film est très fidèle au dessin animé, on y retrouve d’ailleurs toute la bande son qui fait partie du charme du film d’animation, mais ce n’est pas non plus identique. Tout d’abord c’est un film en live-action où images de synthèse et acteurs se mélangent merveilleusement bien. De plus on découvre un peu plus l’histoire de la bête et cela de Belle. Enfin, quel plaisir de retrouver Emma Watson et tous ces merveilleux acteurs qui se cachent derrière le mobilier du château (je tais leurs noms pour conserver la surprise au cas où comme moi vous ne les connaissiez pas).

Ce contenu a été publié dans #MercrediJourDesEnfants, Le zoo regarde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *