Le choix que tu feras sera le bon

Dernièrement, je vous parle beaucoup du ouistiti avec qui les relations sont compliquées. Elles sont compliquées pour de multiples raisons et entre autre parce qu’il est extrêmement sensible sous ses allures de gros dur.

Il a beaucoup de mal à gérer cette sensibilité face aux autres enfants et se forge donc une carapace. Je pense donc que, lorsqu’il rentre au zoo, après avoir passé une journée à « jouer un rôle », il laisse éclater sa frustration. Cela ne justifie pas son comportement mais cela me permet de l’expliquer et d’essayer de désamorcer un peu la situation.

Cette sensibilité s’accompagne de l’envie spontanée de faire plaisir aux autres. Il n’est pas rare qu’il me dise « je vais acheter un cadeau à papa, à mon frère, à toi » parce que la personne a exprimé l’envie d’avoir quelque chose, qu’il me demande de retrouver un jeu pour le prêter à un copain parce que cela l’amuserait. Le ouistiti a très bon fond.

Enfin quand il s’agit de lui, il veut faire des choix qui nous font plaisir. Il n’est pas simple de lui faire comprendre que son choix réfléchi sera le bon à nos yeux. Voici un exemple de sa difficulté à faire un choix :
– Maman, aujourd’hui, le prof de piscine m’a demandé si je voulais passer dans le niveau supérieur.
– Super chéri ! Et qu’as-tu répondu ?
– Je lui ai dit que j’allais y réfléchir. (bon réflexe je trouve)
– Très bien.
– Tu ferais quoi maman, si tu étais à ma place.
– Je ne suis pas à ta place et pour moi tu peux rester dans ce groupe ou passer dans l’autre ; dans tous les cas, ce sera bien.
– Oui mais si tu étais moi, tu ferais quoi ?
– Je ne suis pas à ta place chéri. Ton choix sera le bon pour moi.

N’ayant pas eu de réponse de ma part, il est allé voir son père et lui a tenu le même discours. Face à cette difficulté, nous lui avons proposé de demander au moniteur si il peut faire une séance d’essai et décider après.

Bien qu’il râle et qu’il teste les limites, le ouistiti sait très bien distinguer le bien du mal et nous avons pleinement confiance en son jugement. Il faut que nous trouvions comment le rassurer sur la qualité de ses choix.

 

 

Ce contenu a été publié dans Le ouistiti, Les états d'âme du zoo, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le choix que tu feras sera le bon

  1. PetitDiable dit :

    L’idée de la séance d’essai est super je trouve!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *