Lutter contre la fatigue et le stress avec le magnesium

gaston_fauteuil

© Frankin

Il y a des semaines où stress et fatigue sont de mèche et me rendent la vie infernale. Dans ces moments, un rien ne m’énerve, j’aimerais que les mousticks soient au garde à vous et tout événement imprévu me paraît une montagne insurmontable.

Cette spirale est en fait « normale ». Imaginons (ceci n’est pas du tout inspiré de faits réels) que suite à plusieurs mauvaises nuits d’un enfant, je sois fatiguée. Mon corps puise alors dans ses réserves de magnésium. Si je ne renfloue pas ses réserves, elles vont diminuées et j’affronte de moins en moins bien la fatigue. Ajoutez à cela une situation un peu tendue à régler rapidement au travail et là le stress monte. Mon corps, pour combattre ce stress, va aller puiser un peu plus de magnésium. Autant dire que mes réserves de magnésium y passent et que je n’ai plus beaucoup d’armes pour lutter.

Pour éviter de rentrer dans ce cercle vicieux ou pour en sortir très vite, il faut que supplémenter son corps en magnésium soit par des aliments appropriés soit par des compléments alimentaires. Pour les aliments, il y a les fruits secs oléagineux (amande, noisettes,noix de cajou, …), les sardines en conserve et à l’huile d’olive, le cacao (il vaut donc mieux que le chocolat soit noir avec une forte teneur en cacao), les épices, le son de blé, … Mais ce n’est toujours simple de supplémenter ainsi alors il y a les compléments alimentaires.

Magnesium_citrate

Ce que j’ai appris dernièrement, c’est que l’on trouve le magnésium dans différentes molécules : le carbonate de magnesium, le chlorure de magnesium, le glycerophosphate de magnesium, … Selon la molécule utilisée dans le complément, le corps assimile plus ou moins de magnesium. Par exemple, il est prouvé que pour assimiler la même quantité de magnésium il faudra prendre deux fois plus de glycerophosphate de magnesium que de carbonate de magnesium. En revanche le glycerophosphate de magnesium n’a pas d’effet laxatif. Le choix du complément alimentaire est donc un choix non anodin.

Au zoo, on est en pleine cure de magnesium, le grand Lion et moi, pour lutter contre la fatigue et aussi pour faciliter notre pratique sportive. Pour cette cure, on a choisi le Magnesium 300+ de Boiron. Ce qui a guidé ce choix, c’est que le magnesium est associé à des vitamines pour favoriser son assimilation et sa fixation et aussi le tolérer au mieux. Rendez-vous dans quelques temps pour le bilan !

Ma combinaison coup de fouet #boiron #magnesium

Ma combinaison coup de fouet

Ceci est ma participation au #MardiBeauté de Parisienne à Vincennes.

Ce contenu a été publié dans Je me fais belle !, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Lutter contre la fatigue et le stress avec le magnesium

  1. Féelyli dit :

    Je ne prenais du magnesium que quand j’étais enceinte mais tu me donnes des idées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *