Voir les bonnes choses

Je me répète mais mes relations avec le ouistiti sont compliquées actuellement. À la fin de la journée, je me couche en ressassant la journée, en revoyant comment j’aurais dû gérer telle ou telle situation et finalement je ne pense qu’à ce qui s’est mal passé. Le ouistiti a un caractère de cochon, est en pleine opposition, mais est aussi un petit garçon rigolo, très malin, plein de ressources et que j’aime.

Je veux qu’il soit fier de lui et qu’il sache que je suis fière de lui. Alors depuis quelques jours, au coucher, nous faisons la liste de toutes les choses qui ont été chouettes pendant la journée et dont il est fier et moi aussi. Il a suffi de dresser cette liste pour que j’aille me coucher le coeur plus léger.

Et puis, qui sait, mettre en avant toutes ces bonnes choses nous permettra peut-être de faire évoluer nos relations ?

Ce contenu a été publié dans Les états d'âme du zoo, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *