Spider-Man : New Generation #MercrediJourDesEnfants

Aujourd’hui sort dans les salles Spider-Man : New Génération, un film des studios Sony Picture Animation. Les mousticks et moi avons eu la chance de le découvrir en avant-première, il y a une semaine.

Synopsis :

Spider-Man : New Generation suit les aventures de Miles Morales, un adolescent afro-américain et portoricain qui vit à Brooklyn et s’efforce de s’intégrer dans son nouveau collège à Manhattan. Mais la vie de Miles se complique quand il se fait mordre par une araignée radioactive et se découvre des super-pouvoirs : il est désormais capable d’empoisonner ses adversaires, de se camoufler, de coller littéralement aux murs et aux plafonds ; son ouïe est démultipliée… Dans le même temps, le plus redoutable cerveau criminel de la ville, le Caïd, a mis au point un accélérateur de particules nucléaires capable d’ouvrir un portail sur d’autres univers. Son invention va provoquer l’arrivée de plusieurs autres versions de Spider-Man dans le monde de Miles, dont un Peter Parker plus âgé, Spider-Gwen, Spider-Man Noir, Spider-Cochon et Peni Parker, venue d’un dessin animé japonais.

Ce que nous en avons pensé : Comment relever le défi d’un Spider-Man sans Peter Parker ? Voici le challenge que lance ce film et il le réussit. La maudite araignée radioactive n’est pas morte et mord un nouvel homme. On découvre sa transformation, associée à celle de l’adolescence – je garde d’ailleurs en réserve l’expression « J’ai attrapé l’adolescence » et m’en resservirai en temps utiles – en Spider-Man. Miles Morales va croiser la route de Peter Parker mais seulement brièvement et il doit ensuite se débrouiller seul, enfin presque puisque des spider-mans arrivent venant d’autres univers avec leurs caractéristiques. Ils l’aident dans son chemin initiatique, sans pour autant faire à sa place. Le rythme est rapide, l’aventure drôle et effréné et la diversité des caractères réussie. Le message derrière tout cela est que nous avons tous des pouvoirs et que c’est à nous de les exprimer. Un film que nous recommandons volontiers mais pour des enfants à partir de 8 ans.

Ce contenu a été publié dans #MercrediJourDesEnfants, Le zoo regarde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *